vendredi 31 mai 2013

Essais sur Mangastudio, dessin en cours sur Sketchbook

J'ai réalisé quelques essais sur le logiciel Mangastudio de Smithmicro, vraiment très chouette. Le logiciel comporte plein d'options destinés aux dessinateurs de manga. On peut placer des trames de differentes tailles pour les valeurs du dessin, et le logiciel comporte une grosse base de donnée de templates de pages, d'effets graphiques, etc. J'en touche deux mots de façon plus technique sur mon blog Graphinum. Ci-dessous, quelques essais:

- - - - - - - - - - - - - - - - -
En cours, un dessin matiériste réalisé sur ma tablet pc, sous Sketchbook pro. Je parle des brosses utilisées dans mon billet précédent.



- - - - - - - - - - - - - - - - -

J'ai fait l'acquisition récemment d'un objectif Canon 40 mm ƒ 2.8. À noter, pour les amateurs de Photo, que Canon propose du Cashback jusqu'a l'été 2013 (c'est à dire qu'ils remboursent une partie du matériel acheté - cela a été ma motivation pour acquérir cet objectif). Très fin, il diminue considérablement l'encombrement de mon appareil Reflex 5DMark II que je peux désormais transporter plus facilement.
L'autofocus est bon, le piqué correct et il fait de beaux bokeh. Chose étrange, la profondeur de champ à ƒ4 est particulierement faible (on dirait presque du 1.8 !). Ici, un petit test vidéo de cet objectif effectué par des photographes pros.
Ci dessous, quelques images réalisées avec - j'indique la vitesse d'obturation, la profondeur de champ et l'iso sur chacune des images (Cliquez ici pour accéder à une version plus grande).




jeudi 16 mai 2013

Grotesques, Comics, Critérium Faber Castell…

J'ai récemment fait l'acquisition d'un très beau porte-mine rotatif "E-motion" Faber-Castell (payé 28,5 euros) chez Boesner. À l'initiale, j'ai eu un coup de foudre pour son coté esthétique, avec le manche en bois (ou effet bois). La mine est d'épaisseur 1.4 (B), que je n'affectionne pas habituellement. Je trouve ça un peu épais et préfère le 0.5. La bonne surprise, c'est quand j'ai entamé des esquisses avec ce critérium, sur des (grandes) toiles (± 1,5m de haut) enduites au gesso et texturées, afin de les repasser à l'huile par la suite: l'épaisseur était idéale: ni trop fragile, et suffisamment affinée pour dessiner precisément sur ce type d'imprimeur au revêtement accidenté.

Voici le porte-mine en question photographié par mes soins:


Ci-dessous, le dessin sur la toile dont je parle précédemment:


Enfin, les grotesques de ces deux toiles repassés de la térébenthine. Je compte réaliser un triptyque.



En fait, je réalise mes esquisses sur ma Tablette PC Fujitsu Stylistic , ce qui me permet d'avoir une continuité dans ce travail: au lit, dans le métro, en déplacement etc.
Puis j'imprime mon esquisse, et je la redessine sur ma toile en plus grand. Voici ou j'en suis pour mon troisième grotesque de mon triptyque (le dessin est inachevé pour le moment):

Je voulais utiliser ce grotesque ci dessous, mais je le trouve un peu trop belliqueux. Peut-être que je m'en resservirai plus tard, pour ma tête de lit par exemple:



J'avais aussi commencé cette esquisse, mais les épaulettes à pique donnent derechef un coté trop "batailleur" à la figure.



Au Géant des Beaux Arts Voltaire, j'ai aussi acheté un bloc de papier japonais spécial pour l'impression linogravure " Vang Linolblock". Il existe deux formats: 23X31 (12 €TTC les 20 feuilles) et 31X46 (22 € TTC les 20 feuilles). Ce papier est un peu cher, mais sa finesse et sa texture lui confère vraiment une classe indéniable. J'ai effectué quelques tirages dessus chez une amie avec une presse linogravure Abig, et le résultat est fort satisfaisant.

À noter qu'au Géant des Beaux-arts, vous pouvez obtenir -15% de remise supplémentaire sur le matériel si vous avez une carte de la Maison des Artistes (si vous êtes donc affiliés à l'organisme de sécu de la maison des artistes et que vous avez payé votre cotisation annuelle pour la carte auprès de l'association de la maison des artistes).
Je suis sympa, je vous donne le lien direct pour faire une demande de carte: c'est ici :)


Sur ma tablette PC Fujitsu Stylistic, j'ai travaillé un dessin de bande dessiné sous le logiciel Sketchbook pro avec des outils très matiéristes, des brosses livrées de base avec le logiciel, mais qui mixées entre elles donnent de très bon résultat. L'objectif, c'était d'avoir un rendu plus texturé et plus proche de la peinture en pâte qu'à l'accoutumée.  Je fais un calque de fond, un autre par dessus pour l'esquisse, et ensuite je fais mes valeur avec les outils brosses sur deux calques: par dessous le calque d'esquisse, et aussi par dessus. Ca me permet de "masquer" mon calque d'esquisse avec des effets de brosses.
Travailler ainsi permet d'être moins précis sur l'esquisse, et donc d'avoir un flux de travail plus rapide.


Rien à voir (ou presque) mais sur mon blog Graphinum, je parle d'un super plug in Photoshop à acheter d'office: Magic Picker, une palette flottante. Dessinateur numériques, allez voir ici :)